Grand Prix Guyader

  • Grand Prix Guyader : un final haut en couleurs !

  • C’était la dernière journée du Grand Prix Guyader 2016. L’événement a conservé la même intensité 10 jours durant jusqu’à l’épilogue, aujourd’hui. La baie de Douarnenez recevait ce dimanche, les 55 bateaux du concours de pêche Trophée Groix et Nature, 70 Rider et 100 pratiquants de Paddle. Tout l’esprit du Grand Prix, ce mélange de disciplines, accompagné de belles conditions pour un final haut en couleurs.
  • Douarnenez à la pêche !

    Le concours de pêche Groix et Nature s’est déroulé en baie de Douarnenez. C’était une manche non-stop de 9 heures à 17 heures, réalisée dans les limites de zones cartographiées. Ouvert à tout type d’embarcation et aux amateurs comme aux ‘professionnels’ de ce type de rencontres, ce concours visait à favoriser la qualité et la diversité, le nombre de poissons pêchés étant limité. Pour privilégier la qualité, le calcul des points était fait en fonction des difficultés réelles de capture de chaque variété. Seuls les poissons pris à la ligne et dont la taille était égale ou supérieure à la taille indiquée dans le règlement ont été sélectionnés. Seuls les appâts naturels et les leurres étaient autorisés. Enfin, tout concurrent présentant un seul poisson sous taille réglementaire était éliminé comme l’ont été ceux qui débarquaient une quantité de poissons supérieure à 25. A l’issue du concours, une grande loterie a permis la distribution de nombreux lots.

    Avec 55 bateaux engagés, venus de toute la Bretagne, ce concours, dont c’est la troisième édition au Grand Prix Guyader, a remporté un joli succès.

    Il y avait 9 équipages mixtes et un seul exclusivement féminin. Nikita, Muriel et Caroline ne sont pas peu fières de représenter la gente féminine : « Nous sommes les premières et les seules en France ! » Elles ont 24, 56 et 31 ans et sont des pratiquantes assidues de la pêche en mer et pratiquent le ‘No Kill’. «C’est ce qui nous lie, nous ne sommes pas vraiment de la même génération, mais cette passion nous rapproche. Il y a très peu de filles, même si ça commence à venir petit à petit». Le milieu est en effet presque exclusivement masculin. Mais, les trois femmes, à la barre de leur semi-rigide de 6,80 mètres, ne sont pas du genre à se laisser impressionner. Chauffeur routier, mécanicienne ou vendeuse de voitures, elles évoluent dans un univers souvent réservé aux hommes.

    Une multitude d’espèces ont été pêchées (et rejetées à la mer). Les bateaux se sont déplacés sur toute la zone de pêche, avec, en fin d’après midi, un rapprochement vers la côte pour se mettre à l’abri du vent qui se levait.

  • Dessus et au-dessous

    C’était la grande course de Paddle aujourd’hui. Longue de 20 kilomètres, avec le vent et les vagues dans le dos, le top pour les 100 concurrents qui avaient malgré tout intérêt à être en grande forme !

    Comme une vague orange (la couleur de leurs dossards) dévalant un boulevard, ils ont quitté la plage du Ris pour rejoindre celle de l’Aber à Crozon. Cette Coupe de France SUP race 14’ Trophée Materne Ma Pause Fruit courue sur deux jours était un rendez-vous essentiel pour les amateurs de Paddle. Aujourd’hui, comme hier, Arthur Arutkin a remporté l’épreuve. Ce parcours, long de 20 kilomètres, il l’a effectué en 1 heure 31 minutes, à la force des bras, confirmant ainsi qu’il fait partie des meilleurs du circuit.


    En Kitesurf, c’était la fête. Quelle belle fin pour le Grand Prix Guyader que ces dizaines d’ailes multicolores dans le ciel de Douarnenez ! L’Engie Kite Tour et son Championnat de France de Speed Crossing a pris son envol ce dimanche.


    Les favoris ont confirmé leur suprématie, même si, derrière, les petits jeunes ont poussé fort, à l’instar d’Alexis Delquié qui a fait des étincelles toute la journée. En Foil, Théo de Ramecourt n’a pas vraiment laissé d’espace à ses concurrents en les battant à plates coutures, toutes catégories confondues. Théo était encore junior l’an dernier, ses débuts en seniors sont impressionnants !


    Neuf courses ont été validées, les organisateurs, les coureurs et les représentants de la Fédération Française de Vol Libre sont tous satisfaits de l’accueil qui leur a été fait au Grand Prix Guyader. Ils ont particulièrement apprécié la baie de Douarnenez et les belles opportunités de naviguer qu’elle offre aux Riders, mais aussi l’ambiance unique du Grand Prix Guyader qui sait si bien mélanger les marins de toutes les disciplines, de la course au large en passant par le Paddle, la pêche ou encore le Kayak.


    Cette ambiance a été voulue et initiée par Louis Urvois et comme avant-hier, les Dragonistes, les Kiters sont allés aujourd’hui virer une bouée aux pieds de la maison de Louis lors de la plus longue course de l’Engie Kite Tour, 9 milles, parcourue en 17 minutes par l’impressionnant Théo de Ramecourt qui a vraiment survolé cette première du championnat de France de Speed Crossing.


    Le Grand Prix Guyader 2016 tire sa révérence, les 300 bénévoles de la SRD et des nombreuses associations vont maintenant démonter le village, ranger les bateaux, plier les chaises et les tables, affaler les pavillons… et naturellement se raconter encore et encore ‘leur’ Grand Prix en attendant celui de l’année prochaine !

  • Petite Plaisance en Cornouaille

    Résultat des régates voiliers "Aile" après 12 manches :

    1 - Noël Leberre
    2 - Gérard Stephan
    3 - Yvon Durande
    4 - Jacques Le Page
    5 - Yves Alain Biger
    6 - Patrick Boi

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici