Nautic, salon nautique de Paris

Compensation du bilan carbone du Nautic 2019 : 24 000 palétuviers vont être plantés au Myanmar

Cette année, le Nautic a mis le cap sur la transition écologique en s’engageant dans une démarche éco-responsable afin d'être à la hauteur de ses défis environnementaux. Un objectif : intégrer durablement la démarche « ERC » (Eviter, Réduire, Compenser) dans l’organisation du salon.

C’est dans ce contexte que le Nautic s’est notamment engagé aux côtés de son partenaire Starboard pour compenser son bilan carbone.

  • Comment ? Par la plantation de 24 000 palétuviers dans la mangrove du Thor Heyerdahl Climate park au Myanmar (Birmanie). C’est l’association Worldview International Foundation qui se chargera de planter ces arbres.
  • Pourquoi 24 000 palétuviers ? Chaque arbre, durant ses 20 ans de vie, capture environ 1 tonne de CO2 dans l’atmosphère. En plantant 24 000 palétuviers, l’objectif est de compenser à la fois les émissions liées à la consommation d'énergie de l'événement, mais aussi aux déplacements des participants français et étrangers au salon, sans oublier celles issues du Nautic Paddle, la plus grande course de stand-up paddle au monde (que nous avions déjà compensée l’an dernier). 

Retrouvez plus d’informations en consultant cet article (en anglais) sur le site de Starboard.